Hans Op de Beeck - Le Grand Café

Durant sa résidence en 2009 dans la ville de Saint-Nazaire, Hans Op de Beeck fut inspiré à la fois par l’unique et remarquable développement historique de la ville et par les navires « mégalomaniaques » du chantier naval. La construction de ces navires, comme le Queen Mary 2, le plus grand jamais construit, est accompagnée de problèmes dus à la réalité économique qui font partie des préoccupations de l’artiste. Après un supermarché (T-Mart, 2004) et un complexe hospitalier (The Building, 2007), Hans Op de Beeck développe aujourd’hui un projet de navire de croisière imaginaire, baptisé Sea of Tranquillity.

L’exposition est conçue comme un sombre et petit musée, que l’artiste compare aux collections que l’on peut rencontrer dans de vieux musées. L’exposition présentera un film court sans aucun mot, projeté dans une salle obscurcie dans lequel le regardeur bénéficie de la visite nocturne d’un paquebot. Une partie importante de l’exposition présente des vitrines contenant des sculptures (dont une grande maquette du navire de croisière), des artefacts et des vêtements (comme l’uniforme du capitaine).

L’exposition présentera également des œuvres bidimensionnelles (aquarelles, plans, dessins de conception) associées à l’histoire du paquebot. L’apparence de ce musée trompeur créera l’impression d’une rencontre avec un mythe des temps révolus. Le projet de Hans Op de Beeck prendra en effet la forme d’une présentation didactique sans en être une : l’artiste évite toute forme d’explication textuelle et omet totalement certains aspects anecdotiques dans ses œuvres afin de préserver la fonction évocatrice de son travail et autoriser toute une gamme d’interprétations. La conception du projet Sea of Tranquillity se fera en partenariat avec des professionnels de l’aéronautique afin de respecter les normes et exigences d’un véritable chantier naval. En ne donnant pas d’interprétation concrète à l’œuvre tri-dimensionnelle et aucun mot à son film, Hans Op de Beeck invite le visiteur dans une collection d’images anonymes, d’objets et d’impressions, au sein d’un étrange musée fictif dédié à une « légende » qui l’est tout autant.

Sea of Tranquility est la première exposition personnelle importante en France de Hans Op de Beeck.