Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes - Le Grand Café
Installation, films et performance : Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin Conception : Emmanuelle Huynh / Plateforme Múa et Jocelyn Cottencin Production : Plateforme Múa, avec la collaboration de Jocelyn Cottencin studio Coproduction : Le Grand Café - centre d’art contemporain (installation et performance), Le Théâtre de Nîmes, scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine (performance) Suite à une longue résidence de création à Saint-Nazaire, Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin ont créé Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes. Cette œuvre, développée sous la forme installation, présente des films et une performance dansée, composant une vision sensible de ce territoire, un récit ouvert qui s’inscrit entre forces naturelles et puissance de l'activité industrielle. Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes d’Emmanuelle Huynh & Jocelyn Cottencin est une œuvre fortement ancrée dans l’imaginaire de la ville de Saint-Nazaire. Le geste et le mouvement y sont des vecteurs d’émotions qui installent en chaque spectateur une mémoire éphémère des environnements traversés. Cette ville est régie par les forces naturelles et les rythmes industriels ; l’estuaire, les marées ; ville où l’ancienne base des sous-marins allemands est réinvestie en salle de concert, lieu d’art, vigie et jardins en friche, ville où se croisent des communautés venant d’Europe et d’ailleurs et qui fut une porte, vers ou en provenance de l’Amérique. Nous venons de trop loin pour oublier qui nous sommes rend hommage à ce rythme organique, confronté à des figures du travail et de la production, des images de groupes engagés dans des mouvements communs, mais aussi des figures singulières qui habitent et rêvent leur ville, par leur corps et leur histoire.