Les Enfants de Dijon - Le Grand Café
Les Enfants de Dijon - Le Grand Café
Les Enfants de Dijon - Le Grand Café

Exposition

À l’occasion d’une exposition en 1985 au Consortium, espace d’art contemporain de Dijon, Christian Boltanski réalise une installation de taille variable intitulée Les Enfants de Dijon. Cette œuvre se compose de 143 portraits photographiques éclairés par une ou plusieurs ampoules et reliés entre eux par un réseau de fils électriques.

Généralement exposé dans la pénombre, Les Enfants de Dijon évoque des icônes byzantines ; les lumières suggérant les cierges et les bords de chaque portrait réalisés par une photographie de papier de Noël rappelant l’or, le cuivre ou l’étain. Modulable en fonction du lieu d’exposition, l’installation révèle l’espace qui baigne dans une lumière douce et dorée, favorable à l’intimité et au recueillement.

En 1986, Christian Boltanski est invité à la Biennale de Venise. Il y présente une nouvelle version des Enfants de Dijon dans les anciennes prisons du Palais Ducal. Dans ce lieu empreint d’histoire et de tragédie, l’œuvre y trouve son aboutissement. La même année, elle est présentée à la Chapelle de la Salpétrière à Paris.

Ces deux dernières présentations marquent un tournant important dans sa manière de concevoir ses installations. Il s’empare alors de la totalité de l’espace, conçoit ses œuvres dans une perspective de globalité et y intègre la notion de monumentalité.

Les Enfants de Dijon, œuvre majeure de Christian Boltanski, fait partie des acquisitions du Musée d’arts de Nantes depuis 1995.

Œuvres

Christian Boltanski
Les Enfants de Dijon
1985
153 portraits photographiques, ampoules, fils électriques, cadres métalliques et câblages
Collection du Musée d'arts de Nantes

Biographie

Né en 1944 à Paris.
Vit et travaille à Malakoff.