Plein feu cet été au LiFE ! Grâce à Claude Lévêque, l’obscurité de l’alvéole 14 de la base sous-marine devient le siège d’une partition visuelle et sonore d’une intensité saisissante. Sous la mitraille de lumières crépitantes et d’un son métallique roulant et tournant sans fin dans l’espace, le visiteur traverse un paysage insaisissable, tout à la fois abstrait et évocateur d’images, physiquement perceptible et comme irréel. L’expérience proposée par ce maître de l’exacerbation des sens et des émotions nous transporte pour un voyage étrange aux confins du trouble sensoriel, entre la magie de l’illusion et la griffure mentale de l’impact. A partir d’un vocabulaire simple, presque rudimentaire : des matériaux industriels standards, de la lumière et du son, il dresse sous nos yeux un théâtre d’opération pour l’ombre et la lumière, subtil et brut qui fascine autant qu’il éprouve. En allant chercher en nous des zones enfouies de notre vision, Claude Lévêque crée de fugitives échappées qui explorent également la psyché collective : éclats, collisions, éblouissements s’offrent alors comme le reflet distancié du monde, entre beauté et chaos.

Entretien entre l’artiste et Sophie Legrandjacques

Auteur(s) Éva Prouteau, Sophie Legrandjacques
Éditeur Le Grand Café - centre d'art contemporain
Année 2019
Format 30 x 42 cm
Nombre de pages 8
Conception graphique Régis Le Bras
Prix Gratuit