Abraham Cruzvillegas

Autoconstrucción (Extraits)

Exposition    Productions    Œuvres    Édition    Biographie

Exposition

  • Exposition du 24 juin au 18 septembre 2011

Artiste nomade, Abraham Cruzvillegas pose son regard sur les cultures, les histoires, les populations et les lieux où il fait escale.La singularité d'un contexte et le hasard des rencontres nourrissent sa pratique foisonnante dans laquelle les objets trouvés, assemblés et revitalisés se déclinent à l'infini. Mais de leur disparité procède paradoxalement une étrange harmonie, une énergie de cohésion qui trouve en partie sa source dans l'enfance de l'artiste.

Né en 1968, ce dernier grandit à Ajusco, au sud de Mexico City, où ses parents comme d'autres migrants ont occupé des lieux réputés inhabitables, paysages chaotiques qu'ils ont colonisés de logements auto-construits précaires et pragmatiques, extrêmement singuliers tant du point de vue esthétique que fonctionnel, et qu'ils ne cessent de transformer au rythme du hasard et de la nécessité.

Inspirées par le chantier permanent de la maison familiale, les installations d'Abraham Cruzvillegas relaient cette vitalité expérimentale où l'ingénuité et l'improvisation prennent valeur d'activisme : "Beaucoup de mes œuvres sont la preuve de ma volonté de confronter à la fois deux ou plusieurs systèmes économiques différents, à travers le bricolage, l'assemblage, en provoquant des mariages hybrides et des mélanges étranges de matériaux et de techniques. Une reproduction des diverses dynamiques concernées, utilisant l'environnement économique et social comme une sorte d'échafaudage sur lequel je me déplace."

Au centre d'art Le Grand Café à Saint-Nazaire, Abraham Cruzvillegas dévoile, pour la première fois en France, une partie du projet qu'il mène depuis quelques années : un ensemble d'installations, de livres, de chansons, mais aussi une pièce de théâtre et des films, autant d'oeuvres que l'artiste a génériquement regroupés sous le titre Autoconstrucción — Auto-construction. L'exposition présente quelques facettes, enrichies d'une nouvelle production, de ce riche opus tentaculaire, qui rejoue sous de multiples formes le même désir — celui d'appréhender l'identité comme une construction indéfinie, toute en métamorphose et instabilité. 

Eva Prouteau


Productions

Textes, 2008
série de dix-huit dessins au crayon
production le Grand Café
courtesy de l'artiste

Detumescent post-keynesian self portrait nostalgic of morning sex having a coffee with sugar (and a small chocolate), 2011
bois, acier, fer, vêtement, capsules de bouteille, pièces de monnaie, corde, café, sucre, chocolat et élastique à cheveux
production le Grand Café
courtesy de l'artiste

Autoconstrucción : Un Dialogue entre Angeles Fuentes et Rogelio Cruzvillegas, 2009
projection vidéo sur deux canaux, vidéo HD, 33 min
version sous-titrée en français produite par le Grand Café
courtesy Galerie Kurimanzutto, Mexico


Œuvres

AC Mobile, 2008
vélo customisé, tuyaux en acier, bois, carton, câbles ; batterie de voiture,
haut parleur, miroirs, stéréo, projection vidéo, cloche, klaxon et thermos
courtesy Galerie Kurimanzutto, Mexico

Resource Room, 2010
installation, tables, brouettes, plans, série de posters, série d'ouvrages, pierres, caisses de vins, plantes
courtesy Galerie Kurimanzutto, Mexico


Édition

Pour l'exposition, le livre «Autoconstrucción» écrit par Abraham Cruzvillegas à Mexico et à Paris, entre 2005 et 2008, a été traduit en français et remodelé. Pour le consulter cliquer ici.

Une version en haute définition est également disponible ici.


Biographie

  • Né en 1968 à Mexico.
  • Vit et travaille à Mexico.

Artiste et écrivain, Abraham Cruzvillegas étudie l'art et la philosophie à l'Université Nationale Autonome de Mexico (UNAM), où il enseignera par la suite. Alors qu'il est étudiant de Gabriel Orozco, il participe à cette nouvelle vague de pratiques conceptuelles, qui émerge à la fin des années 1980 et au début des années 1990 à Mexico City.

Depuis, il est très présent sur la scène internationale, à la Biennale de La Havane en 1994, à la 25e Biennale de São Paulo en 2002, à la Biennale de Venise 2003, lors de l'exposition "Unmonumental" du NewMuseum of Contemporary Art (New York, 2007), au Centre for Contemporary Arts (CCA) de Glasgow en 2008, et au REDCAT de Los Angeles en 2010.

Il est représenté en France par la Galerie Chantal Crousel, Paris.

En savoir plus ...

Plus d'informations sur l'artiste :
galerie Chantal Crousel

Galeries :

Vues d'exposition