David Goldblatt

Exposition    Œuvres    Biographie

Exposition

  • Exposition du 6 novembre au 31 décembre 2004 à la Galerie des Franciscains

David Goldblatt appartient à la grande tradition des photographes documentaires, tels que August Sanders ou Walker Evans. Il explore de façon implacable les strates qui forment son environnement immédiat. À 74 ans, il a derrière lui une longue et riche carrière, rythmée par l'histoire tourmentée de son pays natal. Fils de la classe moyenne blanche de la banlieue de Johannesburg, ses premières années de photographe coïncident avec celles de la politique d'apartheid du nouveau gouvernement. David Goldblatt va photographier « des deux côtés ». Les Afrikaners d'abord, puis l'univers des Noirs sud-africains à partir des années 1970. David Goldblatt s'attache à dépeindre les conditions de vie et de travail, souvent sinistres, des gens ordinaires, il manifeste ainsi une conscience explicitement critique qui en appelle à la réforme.

À travers sa pratique photographique, il témoigne d'une part de la détérioration régulière des paysages urbains et de l'avancée imparable des processus du changement et de modernisation, tout en menant une réflexion sur la solidarité et l'esprit d'unité à laquelle parviennent les communautés dans leurs moments les plus défavorables.

L'exposition regroupe 58 photographies récemment acquises par le FNAC et déposées au Musée des beaux-arts de Nantes (muna). Abordant les principaux sujets développés par David Goldblatt, l'exposition rassemble 8 séries complètes de photographies, noir / blanc, et couleur, dont plusieurs sont exposées pour la première fois en France et/ou pour la plus récente, totalement inédite. Cette sélection d'images accorde une place importante aux quartiers de Johannesburg, ville où il réside l'artiste. Puis apparaît dès le milieu des années 1980 un intérêt pour l'architecture et de manière plus général, pour toutes les constructions qui peuvent dire quelque chose des gens qui les conçoivent et en font usage, ouvrant naturellement le chemin vers les séries couleurs telles que Dainfern ou Casino présentées à la dernière Documenta. L'exposition s'achève par une série totalement inédite que David Goldblatt a réalisée en 2002 sur les conséquences de l'utilisation de l'amiante en Afrique du Sud.

L'exposition souhaite donner l'ampleur et la mesure de la réflexion engagée par David Goldblatt depuis 50 ans. Car au-delà des sujets photographiés, émergent les structures d'un système, complexe, que la mondialisation actuelle semble en partie reconduire.La richesse de ce travail vient aussi du fait que David Goldblatt n'a jamais considérer la photographie comme une arme de guerre et nombre de ses images laissent apparaître une réalité multi facettes, relayant ainsi la complexité de la situation entre les différents groupes sociaux d'Afrique du Sud.


Œuvres

Titre des séries présentées:

Early, 1952-1964

Jo'burg Intersections: Soweto, 1970-1973

Jo'burg Intersections: Suburbs, 1972-1985

Jo'burg Intersections: Boksburg, 1979-1980

Structures, 1984-1992

Casino, 2001

Dainfern, 2001-2002

Amiante, 2002
3 photos + 2 photos autonomes

Livres conçus par David Golblatt
collection de l'artiste

Portraits de dirigeants dans le magazine Leadership

Œuvres du Fonds national d'art contemporain en dépôt au musée des Beaux-arts de Nantes.


Biographie

  • Né en 1930 à Randfontein, Afrique du sud.
  • Vit et travaille en Afrique du sud.

2004

 - History, Memory, Society, avec Henri Cartier Bresson et Lee Friedlander, Tate Modern, Londres

2003

 - Modern Art, Oxford
 - Palais de Beaux Arts, Bruxelles
 - Lenbachhaus, Munich, Allemagne

2002

 - Documenta 11, Kassel, Allemagne
 - Witte de With, Rotterdam
 - Musée d'Art Contemporain de Barcelone
 - Centre Culturel de Belem-Fundacao, Lisbonne

2001

 - Axa Gallery, New York

En savoir plus ...

Plus d'informations sur l'artiste :
galerie Goodman

Galeries :

Vues d'exposition