Espace public

Un terrain d’expérimentation

Sensible à son territoire d’implantation, le Grand Café porte une attention particulière à l’espace public de Saint-Nazaire et propose régulièrement aux artistes d’y intervenir.
Qu’il s’agisse de projets conçus comme des extensions des expositions (Lara Almarcegui, Raumlabor, Rullier…) ou de projets autonomes prenant la forme de parcours dans la ville réalisés lors de performances (Dector&Dupuy, Toby Paterson), ces interventions éphémères proposent des expériences de la ville qui renouvellent les usages et les perceptions. En travaillant particulièrement la question des récits, les parcours-performances s’emparent du patrimoine immatériel de Saint-Nazaire (l’histoire, l’archéologie, l’histoire sociale et économique, la culture technique …)

Accompagner la « fabrique de la ville »

Engagée dans un long processus de transformation urbaine, la ville réinvestit sa façade maritime et portuaire.

À la faveur de la manifestation artistique Estuaire, parcours artistique reliant Nantes et Saint-Nazaire par la Loire, le Grand Café a contribué à l’installation de deux œuvres pérennes à Saint-Nazaire :

  • Suites de triangles, Felice Varini, 2007

À partir d'un point de vue situé sur le toit de l’Ecluse fortifiée dite Terrasse panoramique, l’artiste a matérialisé une "ligne horizontale" qui embrasse le paysage industriel du port de Saint Nazaire. Telle une partition, les formes disposées successivement sur le haut et le bas de cette ligne scandent le paysage en différentes séquences. Il révèle ainsi une forme peinte sur un seul plan, forme qui se détache et se superpose à l'architecture industrielle à laquelle elle semble appartenir. Quitter le point de vue de la terrasse revient ici à faire l'expérience de la troisième dimension et à assister à l'éclatement de la figure.

La Terrasse panoramique est accessible 7j/7j de 10h à 17h45.
Du 28 Juin au 01 Septembre de 10h à 19h.

  • Le Jardin du tiers Paysage, Gilles Clément, 2009-2012

Accessible au public depuis 1998 grâce au projet de l'urbaniste Manuel de Sola Morales, le toit de la base des sous-marins est une terrasse à ciel ouvert entre ville et bassin portuaire. Gilles Clément propose d’y implanter un jardin, pensé en triptyque : Le "Jardin du Tiers-Paysage" composé du Bois des Trembles, du Jardin des Orpins et Graminés, du Jardin des Etiquettes.
Rappelant les jardins suspendus de Babylone, le projet de Gilles Clément célèbre la base comme un lieu de résistance et la régénère en lieu d’hospitalité pour les plantes migrantes de l’estuaire ou menacées de disparition par l’intense travail d’occupation des sols de nos sociétés contemporaines.

Des visites accompagnées de l'œuvre de Felice Varini Suite de triangles et de Gilles Clément le Jardin du Tiers Paysage sont organisées par Le Grand Café pour les groupes sur rendez-vous.

Contact : Eric Gouret, chargé des publics au Grand Café

Tél. : 02 44 73 44 00 / E-mail : gourete@mairie-saintnazaire.fr

En savoir plus sur le parcours Estuaire

Accompagner les habitants

  • Les Mots Aussi, Philippe Cazal, 2009 (Jardin des Plantes)

Le Grand Café a accompagné la réalisation d’une œuvre-monument réalisée à la mémoire des victimes de la passerelle du paquebot QM2. Suite à un appel à projet, l’artiste Philippe Cazal a conçu Les Mots aussi, une sculpture qui assemble mots, noms et paroles sélectionnées par l’association de victimes de ce tragique événement.

Galeries :

Dans l'espace public